.

.

jeudi 31 décembre 2015

Du Paris sépia au Paris en couleurs (2)

Suite de notre balade dans le Paris d'autrefois...


Après le Panthéon, la Tour Eiffel. Au premier plan, des cultures maraîchères là où aujourd'hui se trouvent les immeubles impairs de l'avenue de Versailles.


En se rapprochant de la Tour Eiffel, on aperçoit la réplique de la statue de la Liberté à la pointe de l'île des cygnes. Mais regardez bien, elle vous tourne le dos, regardant vers l'amont ! Elle se retournera en 1937.


Des ballons pour le Grand prix de l'Aéro-Club en 1909 aux Invalides.


La place du Caire en 1914


Le bas de la rue Lepic, dans le XVIII°.


Même vue plus large


Du 22 au 29 août 1909 se déroula à Bétheny la « Grande Semaine d’Aviation de la Champagne », premier meeting international d'aviation de l'histoire de l'aviation auquel assistèrent un million de spectateurs.


Au premier plan, ce n'est pas votre serviteur demain matin !
Notez à l'arrière-plan les charrettes attendant le déchargement d'une péniche.


L'animation incroyables des Halles. Au fond, l'église Saint-Eustache.


Déjà à l'époque, les hommes portaient... le balai !


La rue des boulangers vue de la place Jussieu :


Place de la Concorde, exposition des canons pris à l'ennemi lors des fêtes de la Victoire en 1918 :


Un intérieur bourgeois :


Place de la Madeleine :


Le "Palais des Gobelins". Pour tout savoir sur cette salle : Clic !


Je ne vous présente pas, vous connaissez !


Ça va vous paraître incroyable, mais figurez-vous qu'il fut un temps où il y avait de vrais commerces le long des rues, pas seulement des friperies...


Sous la Tour Eiffel, la silhouette de l'ancien palais du Trocadéro :


Dans l'axe de la rue Sainte-Foy, une des entrées du passage du Caire ( qui n'a pas trop changé aujourd'hui ).


à suivre...

mercredi 30 décembre 2015

Hôtel de la marine - Ouverture exceptionnelle

C'est la dernière occasion avant 2018 de visiter le superbe Hôtel de la marine, place de la Concorde.
Je l'avais annoncé sur Twitter, mais on me signale que tout le monde ne gazouille pas...
Merci Ronan H.


Pour mémoire, Paris-Bise-Art avait visité cet hôtel en 2012 : Clic ! 


Ouverture les 2 et 3 janvier 2016, de 10h à 17h.
Entrée gratuite.

Du Paris sépia au Paris en couleurs (1)

Nous continuons notre balade dans le Paris d'hier par une série d'autochromes qui sont les premiers témoignages en couleurs d'un Paris sépia. Certains proviennent de la fondation Albert Kahn.
Bonne promenade ! 


L'ancien Trocadéro :


La place de l'Opéra sans le métro !







Rare vue sur les fortifications :





Une marchande des quatre saisons : une corporation tuée par la grande distribution...






L'auberge du compas d'or :




à suivre...

mardi 29 décembre 2015

Le Vieux Montmartre, 1852-1890 (2)

Suite de notre balade montmartroise grâce aux trésors de la B.N.F.

Ici, la butte Montmartre est au fond de la photo, posée sur la ligne d'horizon. Le photographe se trouve dans le nouveau parc des buttes-Chaumont.
A droite de la photo, on peut voir la toute récente église Saint-Georges de la Villette (112 avenue Simon Bolivar) où se tient l'Exposition “La grande crèche provençale” jusqu'au 10 janvier 2016.
A gauche de la photo, le pavillon Puebla.


Retour sur la butte Montmartre, côté nord.
Nous voyons les cultures maraîchères qui s'étendaient jusqu'à Saint-Ouen.
Le "chemin des bœufs"  est l'ancien nom de la rue Marcadet.



Mais où se trouvait cette place Moncey ?



La fameuse croix Cottin ( Clic ! ) existe toujours mais le cimetière a disparu !
Pour tout savoir sur ce mystère, rendez vous là : Clic !



Quand le photographe prend cette photo, il fait face au maquis de Montmartre mais dans son dos s'élèvent déjà la plupart des immeubles bourgeois portant les numéros impairs de la rue Caulaincourt.
  


La face nord et le village de Clignancourt :


Les pentes de la butte portaient encore les cicatrices des anciennes carrières



Ici, la face sud ( vers Paris ) est déjà très peuplée




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...